CARTONNAGES : ENTRE ART & INDUSTRIE (1860-1920)


Du 27 janvier au 5 avril 2017, la Bibliothèque Alsatique du Crédit Mutuel vous invite à découvrir sa nouvelle exposition "Cartonnages : entre art & industrie (1860-1920)". Au tournant des XIXe et XXe siècles, certains alsatiques sont parés par les maisons d'édition d'une reliure dite cartonnage d'éditeur. Ornés d'or, d'argent, ou égayés de couleurs vives, ces ouvrages étonnants ont évolué au gré d'une aventure industrielle et d'un savoir-faire peu commun, dans un contexte politique et historique particulier pour l'Alsace. Un patrimoine à part entière.


Thématique

    La Bibliothèque Alsatique du Crédit Mutuel vous propose dans cette exposition un nouveau regard sur le livre alsatique et son histoire. Fonds patrimonial et bibliophilique consacré aux alsatiques, elle abrite en ses murs une collection de cartonnages d'éditeur. En esquissant les grandes lignes des cartonnages alsatiques réalisés entre 1860 et 1920 à travers une sélection d'une soixantaine de volumes de sa collection, elle souhaite mettre en lumière la créativité d'une époque en pleine mutation.

    Le cartonnage est une reliure d’éditeur. Le corps d’ouvrage est ainsi emboîté dans des cartons, recouverts d’une toile décorée à l’aide de plaques et/ou fers spéciaux. La toile la plus couramment utilisée est la percaline, toile de coton qui peut être diversement teintée et présenter plusieurs apparences.

    Dès 1840, le monde du livre connaît des progrès industriels conséquents. La machine remplace progressivement les gestes du relieur. Le livre relié se généralise sur le marché. Les reliures sont produites en série. Peu à peu, l’usage du cartonnage s’impose, pour connaître une période d’apogée à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

    Au tournant des XIXe et XXe siècles, la reliure s’affirme au fur et à mesure comme enjeu commercial. Son apparence, son style, le message véhiculé deviennent des préoccupations de l’éditeur. Des techniques nouvelles permettent en même temps aux graveurs et relieurs de révéler leur créativité et de proposer une multiplicité de décors. Les relieurs, jusque-là plutôt discrets, deviennent ainsi des collaborateurs indispensables.

    Entre beau-livre d’études, livre d’étrennes ou livre de prix, le cartonnage d’éditeur habille maintes thématiques. Parmi les plus courantes, citons les "enfantina" ou littérature jeunesse, dont le marché va se répandre et se populariser. La production massive d’ouvrages de littérature jeunesse présentés dans leurs cartonnages d’éditeur a conduit bien souvent à restreindre les cartonnages à des "enfantina". A leurs côtés pourtant, écrits littéraires, ouvrages d’art, études historiques, scientifiques et techniques, ouvrages de gastronomie et de loisirs, ouvrages religieux s’ornent de même de beaux cartonnages d’éditeur.

    Entre 1870 et 1919, l’Alsace connaît d’importants changements politiques. Suite à la guerre franco-prussienne de 1870-1871 et la défaite française, la Moselle, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin sont annexés à l’Empire wilhelminien par le traité de paix de Francfort du 10 mai 1871 jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale. Une nouvelle entité politique, couramment appelée par les Français l’Alsace-Lorraine, prend alors le nom officiel de Reichsland Elsaß-Lothringen.

    Cette parenthèse politique d’une cinquantaine d’années marquera durablement des générations d’Alsaciens, les milieux intellectuels et leurs productions. En France, l’annexion de l’Alsace-Lorraine provoque de même une émotion intense. Les milieux littéraires, artistiques et musicaux s’attachent à ne pas faire oublier dans l’opinion publique française le destin des provinces annexées. Des écrivains et artistes alsaciens, dont certains ont opté pour la nationalité française, oeuvrent à Paris. Déracinés, meurtris, ils expriment dans leurs créations l’esprit de revanche, leur désir d’un retour de l’Alsace-Lorraine à la France. Certains écrivains français s’engagent aux côtés des Alsaciens. Imprégnée d’un souffle patriotique, une littérature spécifique voit alors le jour. Certains cartonnages d'éditeur en sont le reflet.




Informations pratiques

    Cartonnages : entre art & industrie (1860-1920)
    Du 27 janvier au 5 avril 2017


  • Lieu :
    Espace d'accueil du Crédit Mutuel
    34 rue du Wacken - Strasbourg
    Entrée libre

  • Horaires :
    Du lundi au vendredi
    De 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30
    Visites guidées pour groupes sur réservation

  • Accès :
    Par tram : ligne B (direction Hoenheim Gare), arrêts Wacken ou Rives de l'Aar
    Par autoroute : A 350, sortie Wacken



Catalogue d'exposition

    Couverture du catalogue d'exposition

    Abondamment illustré et commenté, le catalogue qui accompagne cette exposition propose une étude générale des cartonnages d'éditeur alsatiques à partir d'une soixantaine d'ouvrages de la collection de la Bibliothèque Alsatique du Crédit Mutuel sélectionnée pour cette occasion.

    Analyse détaillée de ces cartonnages, biographies de leurs acteurs, index des auteurs, illustrateurs, graveurs, relieurs et éditeurs parachèvent cette étude.

    En complément, la restauratrice Isabelle Blivet apporte son témoignage quant à la restauration des cartonnages d'éditeur.








    Cartonnages : entre art & industrie, Strasbourg, 2017, 176 pages, 23 X 27 cm, 25 €.
    En vente uniquement à la bibliothèque, frais de port offerts : courriel



Haut de page